Skip to content

Méthode

Shiatsu

 

Le shiatsu (指圧) est une méthode de massage thérapeutique japonais qui combine mobilisations articulaires, étirements, vibrations, acupression et massage, pratiqués sur l’ensemble du corps, de la tête aux pieds, sur le devant comme sur le dos, et associés à un mouvement respiratoire conscient.

Apparue au Japon au début du 20e siècle avec la redécouverte de techniques très anciennes de thérapie par le toucher, cette méthode repose sur les mêmes théories et principes taoïstes que la médecine traditionnelle chinoise, comme en acupuncture. L’un des principaux postulats est que le corps humain est traversé par une énergie vitale (ki 気) acheminée dans l’organisme par des canaux appelés méridiens (keiraku 経絡). Les douleurs et les maladies apparaissent lorsque la circulation régulière des flux d’énergie est perturbée ou interrompue.

Le massage du ventre appelé ampuku (按腹) fait partie intégrante du shiatsu. Une importante particulière lui est attribuée, car l’abdomen représente non seulement le lieu de passage d’importants réseaux musculaires, sanguins, nerveux et lymphatiques mais il est également le siège des organes digestifs et reproducteurs où sont produites la plupart des sécrétions hormonales du corps. Ainsi le traitement par l’ampuku offre une relaxation complète et permet également de faire un diagnostic de l’état général.

 

Technique du ho-sha

 

Le diagnostic permet notamment de déterminer si une région du corps souffre d’un déficit (kyo 虚) ou au contraire d’un excédent (jitsu 実), l’un et l’autre responsable des troubles de circulation de l’énergie. La méthode développée pour réguler ces zones est appelée ho-sha (補寫), qui signifie tonification et dispersion. Le travail thérapeutique consiste à dynamiser les zones en déficit et à de disperser puis guider l’énergie en excès là où elle fait défaut, à l’instar du principe des vases communicants.

 

Autres méthodes de médecine traditionnelle japonaise

 

Les soins de shiatsu peuvent être complétés par d’autres méthodes de médecine traditionnelle japonaise telles que les ventouses (kyukaku カッピング療法), la moxibustion (okyu お灸), ainsi que par des propositions d’exercices de relaxation (kiko 气功, kotodama 言霊, makko-ho 真向法) ou des conseils en nutrition macrobiotique (マクロビオティック) ou en aménagement de votre espace intérieur selon le feng-shui japonais (fu-sui 風水).

 

Indications et contre-indications

 

Le shiatsu peut être reçu par tout le monde et à tout âge, du nourrisson à la personne âgée, en passant par la femme enceinte. Il est particulièrement conseillé en cas d’insomnie, de dépression, d’allergies, de douleurs menstruelles, de problèmes articulaires ou musculaires, de sinusite, de constipation et en accompagnement de certaines maladies telles que la sclérose en plaques ou la maladie d’Alzheimer.

Les seules contre-indications sont la fièvre, la phlébite, les inflammations aiguës, les infections cutanées, les troubles cardiaques, rénaux ou pulmonaires sévères.

Le shiatsu ou tout autre méthode de médecine traditionnelle japonaise ne remplace pas un traitement médical, psychiatrique, dentaire ou chirurgical.